Hot tea + serious thought // Des idées bien sérieuses sur fond de thé

By CHRISTINE cricri BELLEROSE

Evelyne and I sit, Japanese style, letting our tea cool down. It’s boiling hot in the loft. Our heads are full of ideas, thoughts and questions about our mutual art practices, feminism… and what to do with our ‘given’ object for Le Défi Edgy

This month, we have known each other for exactly one year. We’re both interdisciplinary artists, share a core understanding of the artistic process, yet our practices are quite different — something you won’t probably notice that on stage this Sunday at Edgy Women.

Part of our drive as artists and friends is how passionate we are about synthesizing, processing and applying life to art. Part of our connection is how we work with each other’s space, sometimes invading, oftentimes listening, but always allowing this space to serve both art and life.

Screen Shot 2014-03-05 at 5.08.00 PM

Photo crédit pour Evelyne Bouchard: Juan Montelpare (2014)

As we sit with the cool tea and go over the notes of various lectures we collected for this piece, feminism is deconstructed on paper and reconstructed on stage. Too cerebral of a process you might think? Our next meeting is about embodying the notes. If it makes you feel better, know this: we know the process, but we don’t know where it’s going to lead us.

So really, the only way to know how the story ends is to come and see us @ Sala Rossa this Sunday March 9 for Edgy Redux.

//

Je suis avec Evelyne. Je nous ai préparé le thé, et une station de travail à la japonaise. On bouille dans le loft, et nos têtes sont pleines d’idées et de questions se rapportant à nos pratiques artistiques, au féminisme, et que faire de l’objet qu’on nous a « assigné ».

On se connait, Evelyne et moi, depuis un an déjà. Nous sommes toutes deux artistes interdisciplinaires; nous partageons un noyau commun de l’étude de la pratique artistique bien que la façon de nous exprimer dans nos disciplines soit bien différente l’une de l’autre.

Pourtant, vous n’en ferez surement pas constat, en nous regardant sur la scène cette semaine, puisqu’un de nos déterminants est la passion que nous portons à synthétiser, transiter, et appliquer la vie dans notre art. Et puis, dans notre travail comme dans notre amitié nous fonctionnons sur des bases de respect de l’espace de l’autre, tantôt l’infiltrant, tantôt l’observant, mais toujours en faisant place à l’espace que nécessite l’art et la vie pour s’exprimer à plein.

Screen Shot 2014-03-05 at 5.08.12 PM

Nous décortiquons les écrits et nos notes en discutant de la création collective, et reconstruisons l’espace social du féminisme, sur scène. J’entends des voix qui dénoncent l’intellectualisation de notre procédé? Alors je vous rassure en vous confiant que notre prochaine rencontre sera l’incarnation somatique de ce procédé. Par contre, je vous avertis, bien que nous savons naviguer le processus de création, nous n’avons pas d’idées fixes sur ce qu’aura l’air la présentation finale de ce processus.

À vrai dire, la seule façon de savoir comment se termine notre spectacle, c’est d’y être @ Sala Rossa ce dimanche 9 mars pour le Défi Edgy.

For more on Evelyne Bouchard  and Christine Bellerose, check out their websites! 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s